[]
Accueil » Actualités

Aujourd’hui, parlons de la protection de nos droits numériques !

La Fondation pour le Logiciel Libre (Free Software Foundation, FSF), avec la participation de l’Open Rights Group et de l’Electronic Frontier Foundation, appelle aujourd’hui 4 mai 2010 à une journée de sensibilisation aux dangers des DRM à échelle mondiale.

Qu’est ce qu’un DRM ?

Derrière DRM (Digital Rights Management) se cache un dispositif de contrôle numérique. L’appellation « menottes numériques » est celle qui convient le mieux et est le plus souvent utilisée par ceux qui dénoncent les restrictions des DRM.
Ces derniers sont présentés comme visant à empêcher divers usages tels la lecture, la copie, la citation, l’impression, etc. Ainsi, vous trouvez ces dispositifs dans de nombreux morceaux de musique, des livres numériques, des disques optiques tels les DVD, etc. Si vous n’avez pas de clé permettant d’ouvrir ces menottes, les contenus ne vous sont pas accessibles.

Vous êtes étonné(e) de ce que vous êtes en train de lire ? Malheureusement, cela fait maintenant un peu plus de 10 ans que ces dispositifs de contrôle numérique ont été établis.

Protéger les droits d’auteur ?

La justification principale de l’existence des DRM est qu’ils permettent de limiter la copie et ainsi, protègent les oeuvres et leurs auteurs. Cet argument est fallacieux. Ces menottes numériques mettent en danger le partage des connaissances en enfermant les contenus dans des cages. Le cas très simple de regarder un film enregistré sur un DVD que vous avez acheté chez votre buraliste lorsque vous utilisez une distribution GNU/Linux peut constituer une infraction.

C’est pourquoi, il est essentiel d’informer le plus grand nombre de personnes sur ces dangers réels pour nos libertés numériques et s’organiser pour les contrer.

Je comprends la menace, je veux agir !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page d’information sur les DRM mise en place par l’April. Ensuite, il est essentiel de se tenir informé(e) : c’est pourquoi, vous pouvez consulter le site de l’initiative anti-DRM de la Fondation pour le logiciel libre (site en anglais).

Rendez-vous de « pirates » à Paris, ce 4 mai.

Nous vous avions fait part, il y a quelques jours, de la regrettable censure dont a été victime le Libre dans une exposition de la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris. Ce mardi 4 mai à partir de 18h, une action commune de l’April, Framasoft et Ubuntu-fr est organisée devant cet établissement, pour dénoncer cette exposition « Contrefaçon », elle même contrefaite. Venez nombreux !

Rappelons que l’auteure du texte censuré, Isabelle Vodjdani, tiendra une conférence sur l’Art Libre à l’Ubuntu Party qui aura lieu dans ce même établissement, les 29 et 30 mai prochains.

6 commentaires »

  • Oreste said:

    « Ce mardi 4 mai [...] Venez nombreux ! »

    Il aurai était préférable de poster cela un peu plus tôt…

  • Del said:

    Bonsoir, il y a un point que je ne comprends pas, vous pourriez développer en quoi utiliser une distribution GNU/Linux pourrait constituer une infraction?

    Del

  • mrbean said:

    @Del, utiliser gnu/linux n’est pas un infraction en soi, heureusement (sic) mais lire des contenus protégés par les DRM sur du matéreil non prévu à cet effet (et surtout non autorisé par les détenteurs des droits de ces fameux verrous numériques (DRM)) pourrait constituer un infraction, car les fichiers DRM ne peuvent théoriquement fonctionner QUE sur du matériel gérant les DRM et approuvés par les créateurs de ces mêmes DRM. Car LE but de tout ça, c’est le contrôle, de la technologie et des gens qui l’utilisent pour s’en servir contre eux quand ils ne l’utilisent pas « correctement » comme l’on voulu ses créateurs. Il faut savoir que gnu/linux est un système libre, et donc il n’agit pas contre son utilisateur (au contraire d’autres système propriétaire) , bhouuu les méchants….
    Voila, j’espère t’avoir éclairé un peu.

  • rayna (author) said:

    Bonjour Oreste,

    L’annonce pour la journée anti-DRM est faite le jour de la journée ;)
    En ce qui concerne l’action sur le parvis de la Cité des sciences, elle a été largement diffusée par plein d’autres orgas (April, Framasoft, etc.). Désolée si vous ne l’ayez pas vue plus tôt.

  • Bruce said:

    « Ce mardi 4 mai [...] Venez nombreux ! »

    Il aurai était préférable de poster cela un peu plus tôt…

  • Bruce said:

    @Del, utiliser gnu/linux n’est pas un infraction en soi, heureusement (sic) mais lire des contenus protégés par les DRM sur du matéreil non prévu à cet effet (et surtout non autorisé par les détenteurs des droits de ces fameux verrous numériques (DRM)) pourrait constituer un infraction, car les fichiers DRM ne peuvent théoriquement fonctionner QUE sur du matériel gérant les DRM et approuvés par les créateurs de ces mêmes DRM. Car LE but de tout ça, c’est le contrôle, de la technologie et des gens qui l’utilisent pour s’en servir contre eux quand ils ne l’utilisent pas « correctement » comme l’on voulu ses créateurs. Il faut savoir que gnu/linux est un système libre, et donc il n’agit pas contre son utilisateur (au contraire d’autres système propriétaire) , bhouuu les méchants….
    Voila, j’espère t’avoir éclairé un peu.