[]
Accueil » Actualités

De la diversité dans le libre

  • Posté le 27 mai 2010
Conférences

L’hétérogénéité et la nature des communautés libristes font qu’il est très difficile de savoir quelle est la proportion de contributions venant de la part de femmes, des adolescents, des seniors, etc. Néanmoins, des tentatives d’évaluation des participations féminines ont été menées : par exemple, cette étude de la Commission Européenne, loin de faire l’unanimité, suggère que la proportion de contributrices est très faible (aux environs des 2%). À ce jour, aucune observation n’a été faite afin de connaître la proportion d’adolescents par exemple.

L’April est depuis 1996 la principale association de défense et promotion du Logiciel Libre en France. L’April compte plus de 5000 adhérents et œuvre en direction de plusieurs thématiques essentielles pour la société au sein de laquelle nous vivons. Pour l’année 2009, 5,6% des membres à jour de cotisation sont des femmes. Il n’y a pas eu d’estimation par tranche d’âge, chose difficile sans préparation de questionnaires dédiés. Une estimation de la part d’un contributeur Ubuntu, Alan Bell, fait état de 4,4% de femmes parmi les membres Ubuntu.

Ainsi, le groupe de travail « Diversité » auprès de l’April se voudrait un observatoire autant au niveau national et européen qu’interne à l’April. Comprendre pourquoi de telles irrégularités existent et se maintiennent au sein du monde libriste est donc essentiel afin de pouvoir proposer des actions adéquates pour leur suppression.

Souvent, cette participation est empêchée par des agissements décourageants d’autres membres de la communauté. D’autres fois, les personnes sans formation en informatique sont tout simplement intimidées de ne pas savoir comment participer efficacement à une activité qui leur semble essentiellement technique. De nombreux exemples peuvent être cités, chacun étant issu du parcours d’une personne.

Pour tenter d’identifier les freins à une participation féminine plus élevée, un programme d’accompagnement commence à voir le jour. Il s’articule autour de la mise à profit des compétences diverses de toutes les personnes sensibles à l’éthique du Logiciel Libre et souhaitant ajouter leur pierre à l’édifice. Ainsi, un effort particulier en termes d’animation de la communauté est à déployer. L’initiative principale que le programme d’accompagnement vise à développer actuellement est d’enseigner à toute femme comment communiquer sur les enjeux du Logiciel Libre et ainsi, pouvoir sensibiliser un encore plus large public à ses enjeux. Cette formation sera assurée dans le cadre de l’atelier « Devenir conférencier du Libre » animée par Lionel Allorge (April) et Frédéric Mandé (Ubuntu-fr). Les interactions avec des initiatives orientées femmes telles Ubuntu-Women, Debian-Women, Womoz, etc. sont une ouverture pour les contributrices souhaitant s’impliquer du côté technique.

L’Ubuntu Party est l’évènement de promotion du Libre où la participation féminine est la plus élevée. C’est pourquoi, il s’agit d’un moment idéal pour présenter l’initiative « La diversité dans le Libre » et inviter les futures contributrices à participer.

Nous vous donnons rendez-vous le samedi 29 mai, à 14h, pour parler de la diversité !

Pour ceux et celles souhaitant apprendre à parler du Logiciel Libre et à sensibiliser de nouveaux publics : l’atelier « Devenir conférencier du Libre » vous accueillera le dimanche 30 mai, à 15h30.

Les commentaires sont fermés.